Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

samedi 22 novembre 2008

La ballade en ville

Ci dessus: The balls. Ci dessous: Le soukVendredi est comme notre dimanche, jour non travaillé (enfin normalement) et hier ce fut le cas. Ca ne sera pas tous les vendredi pareil, mais il n'y avait pas assez de travail sur site pour justifier notre présence donc nous sommes parti, un collègue roumain avec qui je partage l'appartement et moi faire un peu de tourisme, découvrir la plage, les tours que j'appelle The Balls (not the bollocks) du à leur forme,un supermarché aux standards européens (l'unique, je crois) ,le souk ou bazar du centre ville, sans oublier bien sûr les bons restaurants, mais je ne vous parlerai pas de la bouffe dans ce message, donc arretez de saliver, je garde ça pour une autre fois. Les plages sont généralement vides sauf près du centre ou les Koweitis la colonise pour faire leur barbecue en plein air et se baigner tout habillé (surtout les femmes). Mais le must pour les Koweitis, c'est le centre commercial style européen ou l'on peu acheter des produits de luxe et ou est le seul supermarché selon nos standards européens ou l'on trouve de tout. Partout ailleurs, ce sont des petits magasins bien achalandés mais concentrés sur une seule fonction (l'alimentation de base ou la droguerie ou les téléphones mobiles ...). Le supermarché est ouvert 7j/7 et 24h/24 et on a du mal à trouver de la place dans l'immense parking devant. Les femmes viennent en tchador mais toutes maquillés et les hommes se pavannent dans leur jellabah et leur tête enturbanée.

Aucun commentaire: