Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

mercredi 10 décembre 2008

La misère

C'est le premier chantier que je fais ou il y a si peu de matériel, si peu d'organisation (en fait rien du tout) et si peu de compétence. Je m'excuse par avance d'être un peu vulgaire, mais en fait ici, on a sa bite et son couteau, et encore le couteau je ne sais pas si on l'a. Normalement on arrive sur site avec le petit matériel et le client doit nous fournir le matériel nécessaire et le personnel compétent pour nous aider et organiser les travaux des differents intervenants. Mais ici, rien de tout ça. Question compétences, mis à part un ou deux philippins qui connaissent leur travail mais qui ne sont pas toujours disponible, tout le reste sont des personnes qui ne font que regarder ou attendre ou disparaître pour aller prier. Quant aux outils, ils n'ont rien. Ca commence par les bureaux ou il n'y a même pas un endroit pour se changer, ni manger et pas de téléphone pas de fax. Questions outils, ils ont bien quelques boites à clous mais pas de matériel pour mécanicien comme des clefs dynamométriques ni pour instrumentistes, bref la misère.

Aucun commentaire: