Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 22: Le Ghana

Chapitre 22: Le Ghana

samedi 6 décembre 2008

La prière

Je me suis un peu énervé contre le client final aujourd'hui lors d'une réception d'installation, je n'aurai peut être pas dû, mais ca a été plus fort que moi. Oh, ce n'a pas été bien méchant et je ne l'ai pas insulté, je lui ai juste dit que je n'étais pas content. La cause du problème? Au départ udes tests avec le client final qui ont durés toute la journée avec un arrêt en retard à midi pour manger en vitesse un repas devenu froid et repartir sans attendre sur le site pour finir le travail avant ce soir, car après ce soir il y a le Hadj et le client n'est plus disponible. Jusque là tout va bien, c'est du déjà vu en chantier et j'ai plutôt l'habitude de devoir faire des heures, de manger en vitesse et de satisfaire les désiratas du client question planning. La ou tout à dérapé, c'est quand à 17h, heure ou normalement on s'en va du site, le client a disparu pendant 45 minutes en plein milieu du travail qui était presque fini pour aller prier. Alors qu'il restait 5mn de boulot, on a du attendre que monsieur ait fini sa prière pour recommencer. Il a alors voulu refaire des tests que l'on avait déjà fait et regarder les petits détails qui ne concernait même pas mon installation mais celle avec lequel le système dialoguait. Alors là, j'ai vu rouge, et je lui ai dit que ce ne me concernait pas et que je voulais finir le test au plus vite surtout que mon collègue m'attendait pour partir en voiture avec lui. Et bien, il s'est faché le Monsieur, expliquant que c'était normal pour nous d'attendre. Moi, je vais inventer une religion ou l'on doit quitter le boulot toutes les 2 minutes pour aller boire une bière et on verra s'il trouve cela normal., je vais l'appeler la Bièreslam. Heureusement que je n'ai pas vu un seul musulman en train de prier au bord de la route, car je crois que je l'aurai écrasé avec la voiture pour me venger.

Aucun commentaire: