Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 22: Le Ghana

Chapitre 22: Le Ghana

samedi 17 janvier 2009

Du goudron et des plumes

J'ai enfin trouvé un restaurant dans cette ville ou l'on mange autre chose que du poulet, du porc et du choux ou des pizzas informes et sans gout. Une trattoria, une vrai, pas de ces pâles immitations qui fleurissent en France ou ailleurs et qui ne servent que des spaghettis bolognaise et des pizzas quelconques, non celle ci a un large choix d'antipaste, de pâtes faites maison, pizze, et secondi piatti incluant toutes sortes de viandes et de poisson, sans oublier les desserts, le café ristreto et la grappa. Celà me rappelle les restaurants que je trouvais sur les hauteurs de Turin quand je travaillais dans l'industrie automobile et que je me déplacait à l'occasion chez les différents constructeurs. A une petite différence pres toutefois, qui est la coutume locale des clients du cru de mélanger du pepsi au vin rouge afin de l'adoucir. La première fois que j'ai vu celà, j'ai cru à une mauvaise plaisanterie, un pari entre amis, mais l'ayant vu se répéter, notament dans ce restaurant, je me suis résolu à constater que cela était une pratique qui m'a d'ailleurs été confirmée par un roumain travaillant avec moi. J'imagine la tête d'un restaurateur si quelqu'un s'aventurait à mettre en pratique cette coutume en France, je ne sais même pas s'il ne serait pas mis sur le champ sur un rail avec du goudron et des plumes.

Aucun commentaire: