Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 22: Le Ghana

Chapitre 22: Le Ghana

lundi 5 janvier 2009

Les tortues et escargots de la neige

Les chiens ne se sont pas volatilisés et sont bien toujours là à errer (il y a 150000 chiens errants dans le seul Bucarest, pour donner un ordre d'idée du nombre de chiens errants ici). C'est juste un peu plus difficile pour eux, car un manteau blanc a recouvert le sol et celui ci est gelé à longueur de journée. Le froid est vif, car le vent venant de Sibérie arrive directement depuis la mer et il n'y a rien pour l'arrêter. L'avantage est que l'on n'a pas les pieds dans la boue, car celle ci est gelée et l'on peut enfin marcher sur quelque chose de dur, bien que glissant. Par contre, sur la route, les fangios du volant quand le temps était humide, ont soudainement disparus pour laisser place aux tortues et escargots de la neige avec leur dacia 1400 sport (la vieille renault 12 avec aileron) qui se vautrent à 30km/h, laissant derrière elles de longues files de conducteurs impatients. Quand on voit une de ces vieilles carcasses sur la route, il faut d'ailleurs s'attendre à tout, car le code de la route n'a pas l'air de s'appliquer à ce type de conducteurs qui ne craignent d'ailleurs pas de se faire emboutir, vu l'état général du véhicule. Ils doivent parfois se donner le mot car ils se rassemblent tels les Hells Angels à 7 ou 8 sur la même route, histoire d'emmerder le maximum de personne en un maximum de temps (à attendre derrière eux), mais il faut dire qu'il y a tellement de ces reliques du passé que le téléphone roumain n'a pas besoin de fonctionner pour créer cet effet de concentration.

Aucun commentaire: