Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

mardi 6 janvier 2009

皆無, ничто, nichts, nada, nothing, rien du tout

La bouffe en Roumanie, je ne sais pas ce que ça vaut chez l'habitant, mais dans les restaurants, ce n'est pas top du tout. Déjà, si on n'aime ni le poulet ni le porc, comme hélas c'est mon cas, (même si les côtes de porc, ca passe) on est vraiment mal barré ici. Il y a du porc ou du poulet à toutes les sauces et à coté de ça, 皆無, ничто, nichts, nada, nothing, rien du tout. Le restaurant ou l'on va à midi craint carrément (c'est hélas le seul à proximité) car la plupart des plats sont froids. Ils sont stockés sur des plaques soit disant chauffantes, mais le chauffage a du tomber en panne, si bien que si on a la chance d'arriver à l'arrivée des plats, ca va à peut près, sinon tant pis. Et c'est en général tant pis. Seules les soupes sont un peu chaudes. Les légumes sont carrément dégeulasse style du riz qui baigne dans l'eau, pareil pour les patates sautées, et le reste, faut vraiment en avoir envie. A coté de ça, pas de dessert, rien pous se rattraper. Le soir, c'est guère mieux et le plus souvent on a le choix entre pizza, pizza et pizza. Mais bon, si on veut trouver, on arrive quand même à trouver des restaurants qui relèvent légèrement le niveau, pour arriver à celui de la brasserie de bas niveau de chez nous. Pas de restaurant gastronomique ici, ou du moins pas en hiver, car il est vrai que la moitié des restos sont fermés en dehors de la saison estivale, la seule qui rapporte avec le coté station balnéaire.

Aucun commentaire: