Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

dimanche 22 février 2009

Une troisième voie fictive

Vendredi 20 février
Voyage en classe Affaires aux petits soins avec un siège digne de ce nom ou l'on peut se coucher et un repas foie gras, magret de canard, sorbets arrosé de Saint Julien 2004. Quand je sors de l'avion à Lagos, je ne vois plus rien car mes lunettes se remplissent immédiatement de buée provenant le l'humidité excessive de l'air et l'on est tout de suite frappé par la chaleur. Alors que je m'attendais au pire, le passage en douane est particulièrement aisé et même plus facile qu'à l'aéroport Charles De Gaulle. Tout de suite après, on est pris en charge par un envoyé de l'entreprise cliente et on se retrouve dans un 4x4 entouré de deux voitures de police pour un trajet de 40mn en convoi spécial comme un ministre se faufilant dans les embouteillages à travers Lagos, évitant de justesse les accidents et créant à grands coups de sirène une troisième voie fictive rien que pour nous entre les deux voies de circulations blindées de monde.

Aucun commentaire: