Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 22: Le Ghana

Chapitre 22: Le Ghana

dimanche 8 mars 2009

On est mal

La production a démarré cette nuit et on s'en est tres bien apercu étant donné qu'une alarme incendie s'est déclenchée a 3h 30 du matin, certainement a cause de la torche ou d'un détecteur de gaz. Dans ce cas, il faut s'habiller rapidement, prendre la bouée de sauvetage au dessus de son armoire et faire la queue pour descendre les escaliers et attendre presque 5 minutes avant d'arriver en bas. En cas de vrai pépin, on est mal. Une fois en bas, il faut prendre sa T card soit la carte de pointage et attendre le comptage de 10 en 10 pour savoir si a peu pres tout le monde est la. Par contre si on vient du FPSO, on doit traverser tout le bateau, prendre sa T card sur celui-ci, prendre la passerelle et aller sur la barge et la pas de bouée de sauvetage. Donc, si on vient du boulot on sait nager, tandis que si on vient de la chambre on a oublié. Le tout se complique quand en meme temps que l'alerte, des trombes d'eau tombent du ciel, comme cette nuit, la ils ouvrent un hangar et tout le monde se réfugie dedans, mais cela ajoute encore plus le bordel. Pour couronner le tout, une fois l'alarme levée, si on doit retourner au travail, on passe devant le diesel qui fait un bruit incroyable et qui crache sa fumée noire juste a la hauteur de la passerelle, mais ca on doit le supporter tous les jours donc ce n'est pas de la sécurité et tant pis pour nos bronches.

Aucun commentaire: