Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

mardi 14 avril 2009

La route la plus dangereuse du monde

De Lagos, on ne voit pas grand chose, à part la route de l'aéroport au centre ville qui a le triste record d'être la route la plus dangereuse du monde. Pourtant, au premier abord on ne dirait pas ça, et je trouvais les conducteurs beaucoup plus dangereux au Koweit. Le problème ici, ce sont tous les à coté. Les piétons sont partout et ils circulent au milieu des voitures pour vendre la moindre pacotille, quelque soit la taille de la route ou autoroute et quelque soit la vitesse des voitures. Ou alors ils traversent l'autoroute car ils vivent de l'autre coté et le magasin qu'ils cherchent et de ce coté. Les motos circulent avec au minimum trois personnes dessus et aucune d'elles n'a un casque. Ajoutons à celà, les camions surchargés et les camionettes complètement déséquilibrés avec la charge et le nombre de personnes perchées dessus. La circulation à Lagos, ca peut être ça ...Sinon en dehors des considération circulatoires, ce que j'ai vu de Lagos, c'est que ça portait bien son nom, à savoir que la ville est construite autour d'une immense lagune et que cela doit être infesté de moustiques pendant la saison à moustique. D'ailleurs, je ne sais pas quand est-ce que c'est la saison, mais en ce moment, je touche du bois, car il n'y en a pas. Le centre ville est entre la lagune et la mer et les quartiers populaires sont soit le long de la lagune, soit de l'autre coté en allant sur l'aéroport qui est entouré de maisons, ou plutôt de constructions servant d'abris et de logement à pas mal de monde.

1 commentaire:

http://b-laurent.club.fr/index.html a dit…

bienvenu en Afrique pour la circulation. Sinon y a Pune en Inde qui est pas mal , ou plus simplement Casablanca au Maroc. Notre ministre des transports devrait prendre exemple et nous laisser tranquille avec ses radars