Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

jeudi 2 juillet 2009

Les escargots habituels

Me voici donc arrivé en Roumanie ou j'ai bien entendu retrouvé mes chiens errants. Pour venir ici à Constanta, depuis l'aéroport de Bucarest, j'ai loué une voiture. Quand on quitte l'aéroport, on a le choix entre deux alternatives. Soit on se tape le centre de Bucarest et on cherche la direction de Constanta soit on prend la route circulaire jusqu'à que l'on rejoigne la route de Constanta. Je ne sais pas encore quelle est la route la plus merdique des deux, mais dans tous les cas, merdique est bien le mot qui convient. Si on se tape le centre ville, on se tape aussi les bouchons et les directions mal indiquées avec le risque de se perdre. Si on opte pour le périphérique, on se retrouve sur une route défoncée à deux voies (une dans chaque sens) avec plein de camions, tracteurs et autres escargots en tout genres style pelleteuse, bulldozer ou dacia berlinette (la R12) et on a des travaux tout le long. Pour faire ces 20 premiers kilomètres il faut compter une heure. Après on attaque l'autoroute vide et on a 150km tranquille avant que l'autoroute s'arrête subitement et que l'on retrouve les joies de la route défoncée et engluée par les escargots habituels.

Aucun commentaire: