Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

lundi 25 janvier 2010

Retour au (boot) camp

Nous avons terminé la première phase, à savoir la mécanique et le premier démarrage et la vibration a disparu. Maintenant, ils vont passer au test de 72 heures, ou il faut que la machine ne s'arrête pas pendant 72h; sinon on recommence. Le problème est que pendant se test, ils veulent me rapatrier dans le camp au lieu d'être à l'hôtel et je ne suis pas très chaud voir pas chaud du tout d'abandonner ma chambre correcte avec un minimum de confort pour un container étriqué dont les toilettes puent le siphon de plomberie, envahi de moustiques et ou l'on ne peut pas bouger sans percuter le mur opposé, sans compter sur le fait que le soir on n'a nulle part ou aller et que l'on va en profiter pour nous déranger à n'importe quel moment de la nuit. Ce n'est qu'un moment à passer, mais quand on sait que des fois les tests de 72h prennent plusieurs semaines, et qu'en plus il faut faire 2 compresseurs, ce moment peut être très long.

Aucun commentaire: