Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

samedi 17 juillet 2010

Super le week-end à la plage.

Le vendredi, personne ne va travailler et même si je voulais, je ne pourrai pas y aller car je n'aurai aucun chauffeur pour m'amener du camp au bureau et je trouverai celui-ci fermé à clef, quant au site, depuis le camp ca fait encore plus loin, donc on reste au camp. Pour se reposer soit-disant, mais bon, on a beau trainer au lit jusqu'à 10 heures et demi voir 11 heures, après faut bien s'occuper. Il y a la piscine, m'a dit le chauffeur, ouais mais aller se faire griller dans l'eau sous 52 degrès celsius sans un seul point d'ombre, très peu pour moi. Idem pour les sports extérieurs, quant aux engins de torture que certains utilisent pour se faire des tablettes de chocolat, moi je prèfère les manger les tablettes de chocolat et je ne vois aucun intêret à les stocker sur moi, il y a des supermarchés pour cela. Donc, bref, il me reste les 3 postes internet a la bibliothèque, me former rapidement à l'arabe pour pouvoir lire les livres de la bibliothèque, l'espace jeux, ou trainer dans ma chambre. J'essaye les postes internet, hélas, je ne fais pas partie du staff du client final, donc je n'ai pas de login, donc je n'ai pas accès à ces postes. Reste la bibliothèque, je reste bien cinq minutes pour trouver quelque chose d'interressant, rien de lisible. L'espace jeux consiste en quelques tables de baby-foot, de ping pong et deux billards, bon alors vous allez dire que je le fais exprès, mais je suis nul en baby-foot, archi nul en ping pong et je deteste le billard. Reste donc la chambre et me voilà donc cloitré toute la journée dans une chambre heureusement fraiche attendant les heures de repas pour faire une petite sortie et regardant film après film histoire de tuer le temps, j'ai quand même réussi a voir un film français Jacquou le Croquant et Edward aux mains d'argent en anglais sous-titré arabe. Puis une fois l'overdose d'écran cathodique, je me suis rabattu sur mon bouquin que j'ai trop rapidement terminé. Mais me voila reposé avant deux jours en moins de récupération a mon retour puisque quand je ne travaille pas sept jours sur sept, je ne récupère pas le même nombre de jours, au lieu d'être un jour de repos pour un jour travaillé, je passe a la moitié. Super le week-end à la plage (mais sans la mer)!

Aucun commentaire: