Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 22: Le Ghana

Chapitre 22: Le Ghana

dimanche 24 octobre 2010

Les irréductibles gaulois

Ils démontent le camp bout par bout ne laissant rien après leurs passages sauf un bâtiment pour le bureau et quelques bungalows ou les irréductibles gaulois osent encore résister à l'envahisseur qui ici se présente sous la forme non pas de romains mais de grains de sable. D'ailleurs pour cette lutte vaine et inutile, puisque le sable finira bien par gagner, les romains se sont alliés à leurs ennemis ancestraux avec quelques kabyles du lieu. Dire que je fais partie de ces irrésistibles gaulois est un bien grand mot (irrésistible j'entends) mais le fait est là que j'ai bien fini par atterrir moi aussi dans cette galère et qu'il n'y a pas de potion magique pour en sortir, ou plutôt si, il y en a une, celle qui affole toute la planète quand la menace de pénurie devient plus grande ou que son prix grimpe trop haut, celle dont on bloque les dépôts quand on n'est pas content avec une réforme injuste et non concertée, décidée par ces responsables qui se sont gavés de stock options et qui nous font payer leur mauvaise gestion et leur crise, celle qui permet aux forces de l'ordre de réquisitionner les travailleurs au mépris du droit de grève, celle qui permet à des dictatures de s'enrichir au dépend de leurs populations, celle qui fait lever les armes et enlever quelques expatriés pour justement tenter d'équilibrer les richesses, celle qui fait tourner la tête aux cravateux de wall street au point de ruiner la terre entière, bref cette potion là que l'on appelle l'or noir.

Aucun commentaire: