Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

vendredi 7 janvier 2011

Des vaches broutant entre les cailloux

Quand on survole Oman, on s'aperçoit que les reliefs sont près des côtes et que l'intérieur est un immense plateau. Les montagnes sont belles vu d'en haut. Une fois arrivé à Salalah, il a fallu franchir un petit bout de montagne a un endroit pas très élevé pour arriver sur ce plateau. J'ai été étonné d'y trouver un tout petit peu d'herbe et des vaches broutant entre les cailloux. Mais une fois sur le plateau, plus rien de tout ça et pas de dunes pour faire rêver les touristes, uniquement des cailloux. Des cailloux noirs et des cailloux marrons. Une immensité de cailloux pour arriver, après deux heures de route à travers ce paysage morne entrecoupé de lits de rivières asséchées, au camp. Un camp de cabanes de chantier faisant office de chambres, réfectoires et magasins. La cabane de chantier est coupée en trois chambres individuelles avec une clim hyper bruyante, un frigo, une télé, une salle de bain, une connexion internet et un lit une place. Quand au site, il est à une dizaine de kilomètres du camp et on y accède par bus tous les matins et midi après le repas que l'on prend ici.

Aucun commentaire: