Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

lundi 10 janvier 2011

L'alignement

Aujourd'hui on a bougé un moteur qui était mal aligné de 6mm car il n'était pas sur son zéro magnétique. Vous me direz, 6mm c'est rien du tout, mais quand il s'agit d'un moteur de plusieurs dizaines de tonnes qui fait quelque chose comme 4 mètres de haut et 3 mètres de long (pour se donner une idée, l'engin fait 9MW et est alimenté par du 11000V) et que l'on veut avoir 6mm précisément au dixième de millimètre près, ce n'est pas une mince affaire et cela nous a occupé toute la journée. Il a fallut tout d'abord installer des comparateurs pour lire la position actuelle, par rapport aux autres machines (cela s'appelle un alignement) puis desserrer les serrages moteurs avec une clef de 75mm (va t'en mettre une clef de 75 dans une boite a outils) et une barre de fer de un mètre que l'on enfile dans la clef et qui permet de faire levier pour desserrer le boulon, puis visser des vis en bout de bati qui poussent sur celui-ci afin d'atteindre la bonne cote. Un fois en place, il faut resserrer les boulons, refaire une mesure d'alignement, mais on ne peut la faire qu'à la même heure que la veille, pour avoir la même température extérieur et que le métal ne se dilate pas avec la chaleur, ce qui fausserait la lecture.

Aucun commentaire: