Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

dimanche 23 janvier 2011

Le petit indien qui va ramper

Demain dernier jour sur site puis c'est plan ballade à Muscat jusqu'à mercredi soir. Je ne pense pas revenir de suite car il faut qu'ils installent des renforts un peu partout pour que le moteur ne vibre plus et certains ne sont pas facile à réaliser ni à installer. Sous le moteur, il y a un espace de 50 cm de haut ou il faut installer des rails en ferraille en forme de I et pas n'importe lesquels, ceux que l'on voit d'habitude pour faire une charpente métallique. Et pas question de soulever le moteur car il pèse 45 tonnes et même s'il y a un pont au dessus, celui-ci n'est fait que pour 25 tonnes. En plus, le bâtiment a été monté autour et donc pour le sortir, il faudrait démonter le bâtiment puis faire venir une grue hyper balèze, au moins deux ou trois mois de boulot, impensable à ce stade de l'installation. Donc il va falloir faire appel au petit indien qui va ramper sous le moteur et qui va installer les rails à plat ventre. Je ne sais même pas comment ils vont s'y prendre pour les soulever et les visser sur le bâti.

Aucun commentaire: