Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

jeudi 5 mai 2011

Le manque de thé est la principale cause du glissement des dattes

Dix minutes d'intervention sur une réunion de deux jours après plus de 5000 km de trajet aller et avant les mêmes 5000km retour, bonjour la taxe carbone. Je crois que j'ai déjà pulvérisé mon quota, car depuis le début de l'année (en 4 mois), j'ai déjà pris 30 fois l'avion et effectué 36 décollages. Et encore, cela aurait pu être plus si j'étais parti sur Oman aux dates prévues au départ. Je n'ai pas vu de glace à Oman, mais le sable doit être affreusement mouvant pour arriver comme cela a faire glisser aussi rapidement les dates. Peut être qu'un fonctionnaire zélé ayant voulu promouvoir son pays comme celui des dattes s'est aperçu de sa faute d'orthographe et a voulu corriger cela en supprimant le "thé" ce qui a rendu la date instable car elle n'avait alors plus qu'un seul t sur lequel s'appuyer (et un Omani qui n'a qu'un seul thé dans la journée, c'est comme un français que l'on prive de café, il ne tient plus en place). Oui, ça à l'air de tenir comme explication: "le manque de thé est la principale cause du glissement des dattes".

Aucun commentaire: