Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

mercredi 4 mai 2011

Pour combien de temps encore?

Doha est, comme toutes les villes du golfe persique, une ville en éternel chantier ou l'on rase un ancien quartier pour en construire un tout neuf. Mais ici, on a quand même su préserver et réhabiliter le quartier des souks qui abrite également tout autour, dans une immense zone piétonne, tous les restaurants et bars branchés de la ville. A coté de cela, les gratte ciels au loin et les îles artificielles, paradis des gens excessivement fortunés. Ceux qui doivent s’inquiéter, ce sont les indiens qui jouxtent le dernier quartier rasé et dont les échoppes regorgeant de saris de toutes les couleurs sont déjà condamnés et les panneaux indiquant une liquidation totale fleurissent. Plus loin, encore quelques quartiers authentiques auquel on accède via un labyrinthe de rues étroites et d’où sortent les fumets de cuisines orientales. Pour combien de temps encore?
Ci dessus: Les travaux et les grattes ciels au loin
Ci dessous: En se baladant dans les souks
 
Le port (juste à coté des souks avec les grattes ciels derrière)

Aucun commentaire: