Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

samedi 17 septembre 2011

60 décollages

J'ai compté, depuis le début de l'année, j'ai déjà fait 60 décollages en avion et l'année est loin d'être finie. Dans ces 60 décollages, 18 sont pour le seul fait de venir à Oman comme l'atteste les cinq visas de mon passeport. Et chaque fois que je viens à Oman, j'espère que cela sera pour la dernière fois, et chaque fois je dois revenir. Cette fois n'échappera pas à la règle car le client veut que je revienne pour participer au grand brain storming de savoir pourquoi et comment la même panne est survenue deux fois de suite et comment y remédier. Et après? Après, il va bien falloir revenir pour démarrer. Je vais peut être finir par m'y habituer à ce tas de cailloux, bien que je doute. Si encore le site était près de Muscat, il n'y a rien à dire, c'est pas trop moche de ce coté, mais passé les montagnes côtières, on retrouve près de 1000km de cailloux et rien d'autre et j'avoue qu'à la longue cela est presque déprimant, surtout sous les chaleurs actuelles qui restent à un seuil particulièrement élevé (entre 40 et 45°C).

Aucun commentaire: