Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

samedi 1 octobre 2011

Des objets volants

J'ai à peine eu le temps de poser mes affaire chez moi qu'il a fallut repartir dans la même direction, à Aberdeen puis en Mer du Nord mais non pas sur une plateforme cette fois mais sur un FPSO (un bateau usine à pétrole et à gaz sans moteurs pour avancer, attaché au fond de la mer avec des câbles pour rester dans la bonne position et ne pouvant que juste tourner sur lui même pour se remettre dans la bonne position).
Le FPSO étant bien plus ancien que la plateforme quatre étoiles (le cinq étoiles n'est accordé qu'aux plateformes et FPSO norvégiens qui sont encore un cran au dessus niveau confort) ou je me trouvais la semaine dernière. Ici, pas de wifi pour se connecter avec son ordinateur et un nombre limité d'ordinateurs avec accés à internet donc on doit attendre qu'un poste soit libre avant de pouvoir se connecter. Un espace récréatif limité également. Sinon, au point de vue confort des chambres, c'est moins neuf mais ca reste très correct. Le détail qui fait comprendre que l'on est sur un bateau et pas sur une plateforme est la télévision attachée avec des sangles. On nous a d'ailleurs prévenu de ne rien laisser hors des placards si on ne voulait pas se retrouver avec des objets volants en pleine nuit. Pour l'instant, la mer est calme et le bateau n'a pas besoin de se repositionner mais quand cela arrive avec une mer agité de surcroit, il parait que ca bouge pas mal.

Aucun commentaire: