Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

mercredi 21 décembre 2011

On aurait déjà débarrassé le plancher

La situation ici est très particulière car les compresseurs qui sont installés sont d'un type nouveau à palier magnétique. Les paliers magnétiques permettent au rotor de n'être plus au contact d'aucune pièce car le champ magnétique le met en lévitation, ce qui permet de se passer de l'huile pour lubrifier et du gaz pour l'étanchéité. Si le système fonctionne bien à l'heure actuelle, le site a fait les frais des petits bugs de jeunesse que l'on retrouve dans tout produit industriel neuf lors de sa première exploitation. Le site n'est pas un site pilote pour autant puisque ces compresseurs ont été installés sur plusieurs autres sites juste avant ou en même temps, mais il n'y avait pas assez de recul pour pouvoir s'épargner de ces petits travers de jeunesse malgré la veille technique permanente du bureau d'étude sur ce sujet. Et cela est aussi la nouveauté pour moi, avoir affaire au bureau d'étude en direct et non pas aux services techniques auquel je me réfère sur les autres affaires. Ajoutons à cela le contrat de type clef en main qui fait que le client n'est pas tenu de payer directement notre prestation et qui n'a pas d'intérêt à ce que cela se termine rapidement, surtout quand ils ont un compresseur à leur disposition pour produire, et l'on se retrouve dans une situation qui perdure, là ou sur d'autres sites on aurait déjà débarrassé le plancher depuis longtemps, vu que dans ces cas, c'était le client qui payait nos prestations.

Aucun commentaire: