Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 22: Le Ghana

Chapitre 22: Le Ghana

mardi 13 mars 2012

La dispense

J'ai réussi à être dispensé de l'exercice d'alarme hebdomadaire grâce à un boulot urgent de nuit à réaliser. C'était bizarre de rester sur le site de travail quand l'alarme sonnait et que le haut parleur demandait à tout le personnel de rejoindre le poste de rassemblement, mais on avait l'ordre des grand chefs de faire ce travail de toute urgence et donc de ne pas tenir compte de cet exercice. Le pire, c'est que même si ce travail a commencé comme prévu, il a vité été annulé pour non conformité du permis de travail avec les tâches à réaliser. Dès que le travail à faire diffère de ce qui est écrit sur le permis, tout le monde s'arrête et le travail est annulé jusqu'à qu'un nouveau permis soit écrit, c'est la règle stricte qui doit être appliquée dans tous les cas. Et pour refaire un permis, il faut refaire une analyse de risques, évaluer toutes les tâches et repasser par tout le circuit administratif avant d'avoir les signatures nécessaires. Cela peut prendre une demi-journée ou même plus. Hier soir, le problème est qu'il fallait démonté un couvercle pour pouvoir vérifier le sens de rotation du moteur avant de l'accoupler au compresseur et que sur le permis il était indiqué que le couvercle devait être fermé. L'ouverture du couvercle, entraîne bien entendu d'autres mesures de sécurité et les risques ne sont plus les mêmes. Du coup, nous sommes rentrés à la base vie juste après la fin de l'exercice d'alarme.

Aucun commentaire: