Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

samedi 9 juin 2012

Un verre de caipirinha à la main

J'ai mon gate pass pour aller sur le site, mais deux élément font que je ne vais pas y aller tout de suite. Tout d'abord, il n'y a pas de place d'hébergement pour moi sur le site, donc je suis condamné à rester dans mon hôtel 5 étoiles à Abu Dhabi. J'utilise le mot condamné avec ironie bien sur car je suis bien content de devoir rester ici plutôt que de partir en plein désert ou certes il y a le confort mais sans la possibilité de s'hydrater avec les boissons comportant le moindre degré d'alcool, alors qu'ici... Deuxième raison pour laquelle je ne suis pas non plus pressé d'aller sur le site est que l'on n'a absolument pas besoin de moi et que si je vais là bas, c'est pour glander pendant au moins 10 jours. Grâce à l'organisation tip top, j'ai été envoyé là bas pour démarrer une installation que les mécaniciens n'ont pas encore commencé à monter. Le compresseur a été livré sans son couvercle et donc les mécanos sont restés deux semaines à se tourner les pouces jusqu'à l'arrivée aujourd'hui du fameux couvercle. Ils ont donc maintenant 10 jours d'installation avant que je puisse intervenir. En attendant, c'est soit glande dans un hôtel 5 étoiles en ville à Abu Dhabi, soit glande sur le site avec obligation de faire un minimum d'acte de présence durant la journée. Entre les deux types de glande payés de la même façon, moi je préfère celui avec un verre de caipirinha à la main. Et vous?

Aucun commentaire: