Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

mardi 17 juillet 2012

Les cris désespérés de son estomac

Les pays bas sont à moins de 5 km d'ici et donc cela permet de se frotter aux deux differentes cultures. Coté allemand, c'est plutôt calme surtout le soir, pas de foule en terrasse, un univers assez âgé également. Le dimanche, pointe d'activité dans les restaurants, c'est Früstuck (petit déjeuner brunch) jusqu'à 2 heures de l'après midi puis le calme revient. En semaine, pour voir du monde au restaurant, mieux vaut manger tôt. Coté hollandais, par contre, du monde dans les rues et sur les terrasses des cafés, quelque soit le temps dehors, les restaurants sont pleins le soir mais il vaut mieux éviter la tranche d'heure de midi - deux heures car dans les restaurants à cette heure là, on ne sert que des sandwiches, panini ou hamburgers. Le hollandais ne mange pas à midi ou plutôt, il mange mal. Et cela se voit également sur le chantier dirigé par les hollandais ou la culture de sortir entre midi et deux n'existe pas, ici, on avale un sandwich vite fait mal fait sur son bureau entre deux mails et trois rapports. Le hollandais prend la pause de midi pour une perte de temps et n'accorde aucune importance aux cris désespérés de son estomac. Et il faut également être en Hollande pour voir 4 hommes ensemble au restaurant faire la prière avant de commencer le repas.

Aucun commentaire: