Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 22: Le Ghana

Chapitre 22: Le Ghana

jeudi 7 août 2014

Encadré par deux barbouzes

L'escorte militaire est sensée nous sécuriser entre le camp et les différents sites situés à 500 m pour l'un et à une quinzaine de kilomètres pour l'autre. Lorsque l'on se retrouve à plusieurs, on voyage en mini bus encadré par les voitures des militaires. On peut alors se demander si on n'est pas ainsi une cible facilement repérable même si c'est le genre de question que l'on évite de se poser. Mais lorsque le nombre de personnes expatriées à transportées se réduit à la portion congrue de 1 personne, fini le mini bus et on se retrouve directement dans la voiture de militaires encadré par deux barbouzes qui ne lâchent pas leur kalashnikov des mains. Moins repérable vous me direz, mais se retrouver ainsi avec un canon pointé près de soi et le chargeur enclenché est tout de même pas tellement rassurant. 

Aucun commentaire: