Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

vendredi 3 octobre 2014

Profiter de la piscine et de la plage.

Pas resté longtemps. Débarqué faute de place à bord. Il fallait faire venir une équipe de soudeurs à bord et donc retour sur la terre ferme en stand-by dans un hôtel 4 étoiles de Vitoria. Pour combien de temps? Je ne sais pas, quelques jours, une semaine? Après les conditions de vie à bord, on ne va pas trop poser la question des fois qu'ils auraient oublié mon existence. Mais étant donné que l'attente risque d'être prolongée, ils parlent déjà de l'orienter sur un autre FPSO situé à 500km de là. Officiellement je ne sais rien et je n'ai entendu que des bruits de couloir venant d'un collègue se trouvant justement là-bas mais cela ne serait pas étonnant. Vais-je alors revenir sur le premier FPSO ou rester là bas? Aucune idée. Pour moi cela ne change pas grand chose sinon que pour la même odeur de la thune je préfère bien entendu pouvoir profiter de la piscine et de la plage.  

Aucun commentaire: