Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 22: Le Ghana

Chapitre 22: Le Ghana

vendredi 14 novembre 2014

Rien ne bouge...

Quand on va d'un point à un autre en voiture dans Port Harcourt, il faut s'attendre à tout. Mais à vraiment tout. Déjà, alors qu'à un endroit il y a personne sur la route, 100 mètres plus loin, c'est le chaos. Des voitures dans tous les sens, une foule de chalands qui déambulent au milieu des voitures avec leur camelote à vendre, un marché sauvage sur le coté, les militaires qui se frayent un passage à coup de sirène, une pelleteuse au beau milieu en train de défoncer la route pour y faire passer des tuyaux, un flic qui soit disant règle la circulation mais laisse passer tout le monde, des 35 tonnes qui se frayent un passage tant bien que mal, des gens qui livrent des yams (une grosse racine comme une buche) dans des brouettes, des chèvres qui circulent au milieu de tout cela et comme par hasard, rien ne bouge...

Aucun commentaire: