Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

mercredi 3 décembre 2014

Le hot spot

Mon départ de la plateforme aujourd'hui va faire pas mal de malheureux. Car depuis que je suis là, j'ai laissé mon mac connecté à la prise internet 24h sur 24 et j'ai transformé celui-ci en un hot spot wifi à partir duquel tout le monde venait se connecter. Au début, je l'avais laissé en accès libre sans rien dire à personne, jusqu'à que la personne qui s'occupe des hélicos vienne me voir demandant que je mette un mot de passe car l'étage était rempli de gens venant se connecter, venant même des autres barges. Mais il m'a demandé tout de suite le mot de passe pour le rediffuser aux gens de Total qui sont affectés ici. Puis plein de personnes habitués à l'accès libre sont venus me voir pour me demander le mot de passe. Il faut dire que je disposait d'une prise qui n'était pas sur le réseau hyper bridé Total mais sur le réseau libre de la barge et donc mon accès wifi permettait aux gens de Total de se connecter sur Facebook et les autres sites interdits par Total avec leur ordinateur ou leur téléphone portable. Donc quand la nouvelle de mon départ s'est diffusé, ils sont venus un à un pour me demander comment ils allaient faire une fois que j'étais parti, parfois me suppliant de rester. 

Aucun commentaire: