Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

samedi 11 avril 2015

Le hamster

Au début, il me faisait déprimer, je croyais qu'il allait bientôt se suicider avec son air triste et sa mine déconfite. Puis ses accès de colère contre lui même avec ses séances d'auto flagellation m'ont fait penser aux prêtres qui se mettent des orties dans le slip ou des chardons dans leur chandail. Mais là ou il a révélé sa vrai nature, c'est sur l'échelle à crinoline. Pour aller sur le site ou l'on travail, il y a des escaliers surplombant la mer mais parfaitement sécurisés avec rampe des deux cotés et grillage bien fixé et puis il y a une échelle à crinoline, ces échelles avec garde fou en arc de cercle derrière le dos pour retenir celui qui aurait le malheur de chuter. On évite tant qu'on peut ce genre d'échelles tant elles sont inconfortables et dangereuses. Pas lui. Au lieu de prendre les escaliers comme tout le monde, il trouvait qu'il gagnait peut être quelques secondes à grimper à toute vitesse par l'échelle à crinoline tel un hamster dans sa roue. Il est parti depuis trois jours mais on ne peut pas s'empêcher de rigoler en le revoyant monter ou descendre sa crinoline, C'est ainsi que Juju la déprime, est devenu le roi de la crinolinepour finalement s'appeler le Hamster

Aucun commentaire: