Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 22: Le Ghana

Chapitre 22: Le Ghana

samedi 18 avril 2015

Un véritable festin de Babette

Demain, cela fera quatre dimanches que je suis en pleine mer et il y en aura encore au moins un de plus avant de pouvoir enfin marcher sur la terre ferme. Le dimanche matin les nigérians suivent la messe qui est dispensée dans la noisy games room qui porte alors bien sont nom tant ils sén donnent à coeur joie dans les chants et les discussions interminables qui s'en suivent. Puis après cela, il y a normalement l'exercice de sécurité ou l'on doit prendre sa T card, se rassembler au point de rassemblement près du canot de sauvetage auquel on est alloué, mettre son gilet de sauvetage et attendre que l'exercice soit terminé pour r'enlever le gilet, reposer sa T card et rentrer. Rien l'après midi pour distraire les nigérians du travail avant le repas gargantuesque du dimanche soir. Entrées à profusion, plats de résistance succulents comme des énorme gambas, des samosas, beau morceaux de viande, poissons et plateau de desserts avec moelleux au chocolats, crèpes, mangues, crumbles et j'en oublie d'autres qui font tous autant les uns que les autres lécher les babines. Un véritable festin de Babette, Aussi, le lundi, la salle de sport est remplie.

Aucun commentaire: