Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 22: Le Ghana

Chapitre 22: Le Ghana

samedi 4 juillet 2015

Une gréve peut en cacher une autre

Une gréve peut en cacher une autre et en l’occurrence c'est bien le cas. A peine la première gréve terminée avec indemnisation de 1500 euros par gréviste que le personnel d'un autre sous-traitant a également mis les barrages en oeuvre afin que personne ne puisse débarquer de la barge qui est au large et qui est fournisseuse de personnel de construction ou a l’entrée de la deuxième plateforme qui est encore en construction. Encore un problème d'argent et plus particulièrement de corruption car la société en question a bien touchée l'argent de Total mais ne l'a pas reversé à son personnel qui n'a obtenu que la moitié de ses indemnités, le reste étant parti en fumée dans les poches de je ne sais quel corrompu véreux qui s'est bien engraissé sur le dos des travailleurs ici sur site. Du coup, ils sont remontés à bloc et la présence d'un médiateur du gouvernement n'a pas réussi à calmer la situation.

Aucun commentaire: