Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 22: Le Ghana

Chapitre 22: Le Ghana

vendredi 18 décembre 2015

This afternoon

Après 28 jours ici et même je suis dans les meilleures conditions possibles, à savoir logé à l'hôtel en ville et non pas dans cet horrible camp annexe, il tarde de rentrer car j'ai de plus en plus de mal à supporter le vide sidéral qui remplit les cerveaux de beaucoup de personnes ici, pour peu qu'elles aient le moindre pouvoir aussi minime soit t'il. Que ce soit le contrôleur de badge, la secrétaire qui a oublié de réactiver ce même badge pour l'accès à la cantine alors qu'elle a reçu une dizaine de mails avec les signatures de tous les responsables possible pour prolonger celui-ci et qu'elle a elle même certifié par retour de mail qu'elle l'avait fait, ou alors la surveillante de cantine qui ne supporte pas que l'on garde son manteau alors qu'on a froid mais qui ne dit rien face à l'ouvrier avec la combinaison pleine de cambouis. Que dire des gens sensés faire un travail et que l'on attend des heures sur le site pour finalement les voir arriver sans outils juste un quart d'heure avant l'heure du repas et de les entendre dire "this afternoon". 

Aucun commentaire: