Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

mardi 17 mai 2016

Mosquito Swamp

La baie des moustiques en Haïti est célèbre pour être un lieu ou Christophe Colomb aurait débarqué. Mosquito Bay du même nom à Porto Rico est quant à elle une baie magique ou un phénomène bioluminescent éclaire la mer une fois la nuit tombée. Quand on enlève ce mot Baie ou Bay et qu'on le remplace par Marécage ou Swamp, cela devient nettement moins magique sauf peut être pour Shrek. Le marécage à moustiques. Et bien justement, c'est ici. Au milieu des steppes kazakhs dans le delta de l'Oural baigné d'étang salés et de mares stagnantes, le moustique se développe à souhait et rien ne l'arrête même pas les nuées de têtards et de grenouilles qui pullulent aussi dans les mares et que l'on essaye surtout de ne pas écraser quand elles s'aventurent en dehors de leur élément aquatique. On a beau s'arroser de bombes anti-moustiques spécial tropiques, formule renforcée, rien n'y fait, on en a partout, sur les bras, les chevilles, les jambes, le cou, la tête, les yeux, le nez, la bouche, des moustiques et encore des moustiques. Et ici, pas de croix érigée par un illuminé du 16ème siècle croyant arriver aux Indes en partant dans la mauvaise direction ni d'illumination naturelle de la mer, les seules lumières que l'on trouve sont celles des projecteurs montés sur la structure industrielle du site.

Aucun commentaire: