Note de l'auteur

Ce blog évolue sans arrêt sauf pendant mes périodes de rotation à terre, aussi bien dans les articles que dans les animations sur le coté gauche. Et surtout n'hésitez pas à écrire vos commentaires en bas de chaque article.

Remarque importante: Certains de ces articles font l'objet d'une modération de ma part afin de ne pas froisser certaines sensibilités qui pourraient s'échauffer rapidement étant donné le contexte difficile de certains lieux de travail. Si toutefois malgré mes précautions, tel était le cas, ceci ne serait pas du tout intentionnel de ma part et je m'en excuse d'avance.
Please consider your environmental responsibility before printing this blog.

Chapitre 23: Le Congo

Chapitre 23: Le Congo

mardi 21 février 2017

Rien à part du sable

Après une nuit en avion en classe éco donc avec nuit blanche assurée et une arrivée matinale à l'heure des bouchons, j'ai juste eu le temps d'aller faire ma demande de permis de travail au bureau à Abu Dhabi, m'écraser 3 heures à l'hôtel pour tout de suite repartir directement sur le site en plein désert à 2h30 de route de la ville d'Abu Dhabi. Toute cette urgence, pour une fois au camp formé de containers j'apprend que je ne pourrai pas aller sur le site avant plusieurs jours, le temps que mon permis soit établi. D'habitude on attendait à l'hôtel à Abu Dhabi ou l'on pouvait profiter de la piscine, de se balader sur Dubaï ou Al Aïn. Ici, il n'y a rien à part du sable.

Aucun commentaire: